La Casamance par les chemins

Décembre 2019 et février 2020 : 14 jours / 910 euros

 


CASAMANCE - NIVEAU REQUIS : 1

Pour tout voyageur capable de rouler une cinquantaine de km dans la journée…, sans difficulté de relief.

Concerne autant les voyageurs aguerris que les jeunes ados pour un premier rendez-vous avec l’Afrique.


 

Casamance-Velo-VTT-Voyages-Solidaire-AfricaveloLa Casamance est sans doute la région du Sénégal la plus propice au voyage à vélo. Le pays est plat et les seules difficultés rencontrées sont parfois dues au sable qui constitue certaines pistes. Aux mois de février-mars, les températures sont encore agréables. Elles passent de 18 °C le matin vers 8 heures à une trentaine de degrés vers 12 heures. Alors qu’en France, nous devons nous battre avec les frimas de l’hiver, la Casamance sourit au soleil. Les mangues ne sont pas encore mûres et les pommes de cajou commencent juste à pointer leur fruit. Le voyageur se contentera donc des bananes, des oranges et des mandarines achetées au bord du chemin ou bien souvent offertes par les femmes des villages.

Casamance-Danses-Femmes-Afrique-Voyages-Solidaire-Africavelo

-> Le voyage commence à Sedhiou, gros village au nord-est de la Casamance. Un campement village bien organisé avec Ousman aux petits soins pour les visiteurs.

-> La première étape s’écoule le long du fleuve vers Dakabantang. En cours de route une petite visite chez les ouvrières qui font du sel avec l’eau du fleuve. Une nuit à la belle étoile dans la cour et danses africaines au menu.

Casamance-Femme-Couleurs-Voyage-Solidaire-Africavelo

-> Départ au petit matin pour une demi-étape à travers la forêt, direction Bignona. Pique-nique chez Marie Augustine et fin d’étapes à Baïla. On se pose au campement après une visite chez Maïmouna et une rencontre avec Idrissa, qui fabrique les éco-fourneaux.

-> Un peu de route pour retrouver Lay à Diouloulou et ensuite un chemin de brousse jusqu’à Abéné et son campement chez Elisabeth.

Casamance-Voyageurs-Velo-VTT-Voyage-Solidaire-Africavelo-> Petit décrassage matinal à vélo jusqu’à Cafountine avant une traversée de 2 heures en pirogue dans les bolongs (variante : retour en taxi brousse jusqu’à Tionk Essil).  Route pour Affiniam en passant voir l’ami Nestor. Le campement est une belle case à impluvium un peu retirée du village et l’accueil est vraiment de qualité.

-> Après un passage par la brousse et un arrêt à Jilapao, traversée en pirogue pour rejoindre Ziguinchor. Repas de midi sur la natte chez Lalia. Petite sieste à l’ombre et route dans la forêt d’anacardiers pour rejoindre Enampore (variante possible : de Djilapao en piroque jusqu’à Pointe st Georges, au campement “Les Lamantins”).

Casamance-Atlantique-Velo-Voyage-Solidaire-Africavelo

Casamance-Coucher-Soleil-Voyage-Solidaire-Velo-Africavelo-> Une heure de pirogue sur le bolong de Oussouye. De là le chemin est agréable à travers les villages jusqu’à Elikine et embarquement pour une nuit à Carabane. (La variante : de pointe St Georges, retour en pirogue jusqu’à Djiloumail puis Vélo par Mlomp jusqu’à Elikine). 

-> La pirogue nous dépose au matin sur la plage déserte de Nikin. S’en suivent 3 heures de bonheur sur le sable dur de la plage. Rencontres avec les vaches qui prennent le frais sur le sable mouillé. Nuit à Cap Skiring avec superbe couché de soleil assuré.

Casamance-Soir-Feu-Voyage-Solidaire-Africavelo

-> La dernière étape à vélo nous ramène par la route à Ziguinchor. En fin d’après-midi, visite de l’Alliance française et du marché artisanal. Nuit au relais Santiaba avec un réveil matinal pour remonter en taxi 7 jusqu’à la frontière gambienne.

-> Pour terminer le périple en beauté, le groupe se pose à Pointe-Sarène, au campement Mbind Sara, chez Dominique. Petite balade en taxi-brousse à Joal-Fadiouth, ville natale de Leopold Sédar Senghor. Visite du village et repas chez Salou ou chez Rassidou ou chez Amadou. 

-> Le temps d’une visite à l’île de Gorée (si le programme le permet) avec sa Maison de l’esclavage, il est temps de prendre le chemin de l’aéroport pour un retour nocturne vers la France. 

 

Voir les vidéos “La Casamance à vélo” - réalisée en 2019 par Daniel Le Bigot lors du dernier voyage à vélo solidaire dans le pays - et  “La Casamance par les chemins” filmée par Daniel l'année d'avant, en 2018. 

Vos accompagnateurs en Casamance

Une équipe sympathique et expérimentée

Abdou

Accompagnateur vélo / guide

Birame

Chauffeur / guide

Daniel

Logistique voyage